Alexis Dubuc (FBS) :  » Il y a un travail à faire sur l’aspect mental (…) « 

Nouvel entraineur principal du Football Boucle/Seine (R3), nous sommes allés à la rencontre d’Alexis Dubuc pour lui poser quelques questions sur son nouveau rôle au sein du club.
 

  • Fraîchement nommé entraîneur de l’équipe première du FBS, peux tu présenter ton parcours footbalistique à nos lecteurs ?

 
J’ai fait pas mal de clubs dans la région à cause de déménagements ou alors que je ne me sentais pas bien dans un club. Je fonctionne beaucoup à l’affectif… J’ai donc joué à Presqu’île, Duclair, à Le Houlme/Bondeville (PH), à Barentin (PH), à Fréville/Bouville (PH) ainsi qu’à Fleury sur Andelles. Cela fait maintenant six ans que je suis arrivé au Football Boucle/Seine. J’ai commencé à jouer en tant qu’avant centre, avant de finir défenseur central !
 

  • Après avoir diffusé une annonce sur différents médias, le club a finalement opté pour une solution interne. Peux tu nous dire comment les choses se sont faites ?

 
Suite à la démission de Ludovic Lerefait, le club s’est retrouvé dans l’urgence. Avec Stéphane Armeli, nous nous sommes proposés pour faire l’intérim le temps de trouver un entraîneur, puis la difficulté de trouver un coach à cette période de l’année a fait que le président m’a demandé si cela m’intéressais de prendre le poste. Je m’occupe des U13 du club depuis trois ans, et j’ai l’avantage de bien connaître les joueurs seniors ayant jouer avec eux encore l’année dernière.
 

 

  • Pour ta première officielle sur le banc, le FBS s’est incliné 3-1 face au Stade de Grand-Quevilly. Peux tu revenir sur le déroulement de la rencontre ainsi que nous donner tes premières impressions sur ton équipe ?

 
Ma première était en coupe de Normandie la semaine dernière, mais en championnat effectivement c’était le cas. Nous avons joué contre une belle équipe du Stade de Grand-Quevilly, désormais 5ème du groupe au classement. On mène pourtant un but à zero sur un penalty contre le cours du jeu, avant de se faire égaliser seulement 30 secondes plus tard, et de rentrer aux vestiaires à la pause sur un score de 3-1. On a joué un peu plus haut en deuxième période, le score n’a pas bougé même si les joueurs de Grand-Quevilly aurait pu en marquer un de plus en étant tout à fait objectif.

Il y a de la qualité dans l’équipe, les gars doivent en prendre conscience. Il y a un travail à faire sur l’aspect mental, preuve en est avec le but encaisser aussitôt après avoir marqué… La même chose s’était passé en coupe la semaine d’avant.

 

  • Un mot pour conclure ?

 
La saison est encore longue, avec la qualité du groupe et avec du sérieux aux entraînements la tendance va forcément s’inverser.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils