CFA 2 : « La montée est encore envisageable » pour le CMS Oissel de Mohamed Ouadah !

A l’occasion de la 25e journée du Championnat de France Amateur 2, Oissel reçoit ce samedi le Mans. Une rencontre qui conditionne d’ailleurs les chances de montée des P’tits Bleus. A cette occasion, Foot Normandie est parti à la rencontre de l’un des hommes de base du onze de Eric Fouda Mohamed Ouadah. Entretien :

En dépit de prestations en deçà des attentes du début de saison, l’accession à l’étage supérieur est toujours envisageable pour le Club Municipal Sportif de Oissel. Bien que l’accession soit encore mathématiquement possible à deux journées du terme, il vous sera difficile d’atteindre la deuxième place synonyme de barrage d’accession. De ce fait, croyez-vous toujours en la montée ?

Mohamed Ouadah : Comme vous le dites, la montée est mathématiquement encore envisageable. Certes, ce sera difficile parce qu’on a perdu des points précieux face à certaines équipes contre qui on aurait du ramener les trois points. Cependant, on y croit toujours car il nous reste 2 matchs dont 1 face à notre concurrent direct. Ce sont pour nous 2 matchs de coupe et on sera fixés, si tout ce passe comme nous l’avons prévu, à la fin de la saison.

D’ailleurs, l’avenir du club en championnat se dessine ce week-end à l’occasion de la 25e journée du Championnat de France Amateur 2. En effet, Oissel reçoit l’actuel second, en l’occurrence le Mans (voir classement). Bien qu’une éventuelle accession pour vous soit conditionnée par une défaite des Sarthois lors de la 26e journée, un succès sur vos terres est impératif pour maintenir cet espoir de montée. De ce fait, comment abordez-vous cette rencontre ? A quelle type de partie vous attendez-vous face à une équipe qui vous a battu le 14 janvier dernier sur la plus petite des marge (1-0) au MMArena ?

Mohamed Ouadah : Ça ne sera pas un match facile, c’est une très bonne équipe et ils ne sont pas à cette place pour rien. Cependant, nous sommes dans l’obligation de gagner face à cette équipe du Mans si on veux garder un petit espoir jusqu’à la dernière journée. C’est un match de coupe pour nous et on mettra tout en œuvre pour qu’à la fin du match on soit à trois longueurs de notre futur adversaire.



(Crédit photo : Le Courrier de l’Eure)

Share Button

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils