National : Anthony Rogie, la fine gâchette de Quevilly Rouen Métropole !

Outre l’adroit Pierre Vignaud, Quevilly Rouen Métropole compte également une fine gâchette sur coup franc en la personne de Anthony Rogie. Des prédispositions sur coups de pied arrêtés qui ont d’ailleurs pu être appréciées lors de la dernière sortie du club en National. Focus :




« Je travaille souvent les coups de pied arrêtés après les entraînements. Cela fait 15 ou 16 ans que je répète mes gammes dans ce registre. Pour le coup, cela m’a souri. » Cette déclaration de Anthony Rogie, elle remonte au soir du 8 décembre 2012 date à laquelle Lens étrillait Armentières sur le score sans appel de 6 à 0 au stade du 8e tour de la Coupe de France. Ce jour-là, l’actuel régulateur du milieu de terrain de Quevilly Rouen Métropole, inscrivait le troisième but des Sang & Or.

 

Près de quatre ans plus tard, Anthony Rogie n’est plus vraiment le même joueur. Cependant, ses mots sont toujours valables tant ses aptitudes sur coups de pied arrêtés sont bel et bien intacts. Inamovible dans le onze de Manu Da Costa, le milieu de terrain de 25 ans s’illustre en effet régulièrement à cet exercice. Dernier exemple en date ? Vendredi soir à l’occasion de la 11e journée de National, le coup franc du n°10 Métropolitain a été repris avec brio de la tête par Mehdy Guezoui. Suffisant pour permettre aux siens d’obtenir le partage des points face à une solide équipe d’Avranches  (1-1). Un type de scénario qui est d’ailleurs amené à se répéter au cours de la saison dans un championnat aux portes du monde professionnel où nombreux sont les matchs pièges. Et quoi de mieux qu’une fine gâchette telle que Anthony Rogie pour débloquer des situations ?

 

(Crédit photo : Quevilly Rouen Métropole)

Share Button

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils