Patrick Coquelet : « Je suis certain que nous avons pris la bonne décision »

L’union sacrée n’est pas pour tout de suite du côté du Football Club de Dieppe. Depuis la récente mise à l’écart de l’entraîneur David Giguel, Patrick Coquelet et son comité directeur sont en effet sujets à critique de la part des aficionados « Harengs ». Face à cette vague contestataire, le président est d’ailleurs monté au créneau à travers un communiqué officiel paru ce jour sur les réseaux sociaux du club de la « ville aux quatre ports » :

Chers amis,

Depuis la trêve, nous sentions que l’équipe n’évoluait plus avec l’esprit combattif qui permet d’enlever les victoires, malgré sa volonté de bien faire, il manquait quelque chose. Les résultats décevants s’accumulaient, faits de victoires attendues vainement, d’espoirs déçus et de défaites cuisantes. Il nous fallait donc impérativement prendre une décision forte pour sortir de cette spirale de l’échec.

Naturellement, l’adoption de mesures nécessite souvent un budget et dans un premier temps nous n’avions pas les moyens de notre politique, ne pouvant nous permettre financièrement de recruter, ni d’envisager des solutions qui auraient peut-être pu changer le cours de la saison. Fort heureusement, à force de travail et d’obstination, nous sommes aujourd’hui parvenus à régler de façon favorable des dossiers financiers qui obscurcissaient gravement notre horizon.

C’est dans ce nouveau contexte que j’ai accepté de rencontrer Jean-Guy WALLEMME et que celui-ci nous a proposé son aide afin de provoquer un déclic psychologique chez les joueurs. Nous nourrissons beaucoup d’espoirs dans cette toute nouvelle collaboration et l’accueillons avec beaucoup d’enthousiasme. Il s’agit d’un grand professionnel et nous sommes ravis qu’il ait accepté de nous rejoindre au milieu de la tempête. C’est une excellente nouvelle pour notre Club qui, comme vous le savez, traverse une période aussi difficile que cruciale sur le plan sportif. Nos résultats actuels sont tels qu’ils nous menacent de relégation en CFA 2 ce à quoi nous ne pouvons nous résoudre et il n’est pas question de sombrer sans réagir.

Nous regrettons en revanche que David Giguel, ait refusé la cohabitation avec lui comme nous le lui avions proposé. Nous avons besoin de toutes les énergies mais nous ne pouvions faire le choix de l’attentisme. En attendant, David GIGUEL est en dispense d’activité au sein du club.

Pour l’heure, l’objectif est de sauver le club sportivement. Cela passe par le maintien en CFA et à quelques semaines de la fin de la saison il y a urgence. Une descente en CFA2, avec la réforme qui sera appliquée lors de la prochaine saison, ruinerait tout le travail mis en œuvre par le club depuis des années. Je veux à cet égard saluer l’implication de notre comité directeur, que j’ai l’honneur de présider, et le travail considérable qu’il a accompli.

Car les difficultés que nous avons dû surmonter ne se trouvaient pas uniquement sur les terrains de football.
Sans entrer dans les détails, je vous rappelle qu’il a fallu porter le budget à 1 200 000 € lors de la saison 2013-2014 pour ne pas subir une rétrogradation administrative.Depuis la saison 2014-2015, les budgets oscillent entre 750 et 850 000 €.

On me reproche parfois de vouloir gérer le club comme une entreprise. Mais qui pourrait contester que le club est une entreprise, confrontée à des réalités économiques sévères ? Il y a des salariés, des dépenses, des obligations sociales et fiscales et des concurrents qu’on affronte lors des matchs. Nos ressources financières sont faibles au regarde de ce que nous devons affronter et il est hors de question qu’elles soient dilapidées.

Que dirions-nous si le club était rétrogradé administrativement ou bien en cessation de paiement ? Vous ne pouvez pas imaginer les demandes financières auxquelles nous sommes confrontés tous les jours. Que devons-nous faire ? Distribuer ces ressources au bon plaisir des personnes ? Certainement pas. Les personnes qui souhaitent se « servir sur la bête » n’ont pas leur place au sein du club. Je ne citerai naturellement le nom de personne, mais quand on vous dit : « je veux tant sinon j’arrête ou bien je ne viens pas, je ne viens plus », devons-nous l’accepter ? Pour ma part la réponse ne fait aucun doute. C’est NON !

Nous avons la responsabilité de bien gérer les ressources du club. Je ne regrette rien. Il faut positiver. Tout le travail de restructuration du club entrepris est en train de porter ses fruits. La situation financière est de nouveau saine. Nous n’attirons plus les foudres de la DNCG. Au contraire, quand nous les rencontrons ils nous félicitent de notre bonne gestion.

Jusqu’à présent, le domaine sportif a toujours été de la responsabilité des entraîneurs. Les seules fois, où je m’en suis mêlé, c’était quand j’ai imposé à l’entraineur la venue de Kévin Sainte-Luce et quand je suis intervenu dans les vestiaires la saison dernière et cette saison pour le match contre Viry-Châtillon. Pour Antoine Abrassart, j’aurais dû intervenir mais pour diverses raisons ce ne fut pas possible. Je le regrette. Retenir Sainte-Luce ou Dabo était impossible vu les conditions financières dont ils bénéficient dans leur nouveau club.

Le Comité directeur dont je fais partie, ne recherche aucune gloire. C’est heureux car il n’y en a aucune à retirer. La gloire c’est pour les joueurs, le staff, les bénévoles du club à travers les résultats des différentes équipes. Notre récompense c’est la victoire de notre équipe.

Il était de ma responsabilité de faire quelque chose pour sauver le club et je vous indiquerai simplement que c’est à l’unanimité que le comité directeur a décidé de faire venir Jean Guy WALLEMME. Je suis certain que nous avons pris la bonne décision.

Avec lui il ramène l’espoir qui s’éloignait et la soif de victoire.

Je vous demande d’aider les joueurs et le nouveau staff à traverser cette passe difficile et de mettre de côté les éventuelles rancœurs.

Nous avons plus que jamais besoin de votre aide en tant que supporters, partenaires, collectivités pour soutenir l’équipe dans sa quête de maintien. Moi j’y crois plus que jamais.

Recevez toutes mes Amitiés Sportives…
ALLEZ LES HARENGS !!!!!

Le Président du FCD
Patrick Coquelet



Share Button

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils