Romain Engrand : « On peut créer l’exploit et on fera tout pour ça ! »

A la tête depuis le début de saison de l’une des meilleurs formations féminines de la région en l’occurrence le FCF Rouen Plateau Est, Romain Engrand s’est plié au jeu des questions / réponses à quelques jours de diriger une rencontre fatidique face à Arras en Coupe de France. Entretien :

 

  • Jusqu’alors, le FCF Rouen Plateau Est réalise une saison sans fausses notes que ce soit en Division d’Honneur ou en Coupe de France. Une sorte de prise en main idéale pour vos premiers mois à la tête du premier club régional entièrement dédié à la pratique du football féminin, n’est-ce pas ?

Romain Engrand : « C’est vrai que notre début de saison est très bon, dans ces deux compétitions. Le bilan à la mi-saison est positif. Les filles adhèrent au projet et s’impliquent énormément. Maintenant, il faut confirmer ça dès ce week-end contre Arras. »

 

  • Bien que votre équipe figue en tête de son championnat, elle ne peut espérer briguer une éventuelle promotion du fait que le championnat n’octroie pas de place en inter-régions cette saison, faute d’un nombre insuffisant d’équipes inscrites. De ce fait, est-ce délicat pour vous de maintenir votre groupe en pression depuis le début de saison ?

Romain Engrand : « Effectivement, même en terminant 1er, on ne montera pas cette année. Donc comment réussir à garder le groupe concerné ? C’est vraiment la question que je me suis posé quand nous avons appris la nouvelle… et la réaction des filles a été parfaite. Quoi qu’il arrive, elles veulent gagner, tout le temps. Donc dans ces conditions, je n’ai pas eu trop de difficultés à les motiver. J’ai vraiment la chance d’avoir un groupe de compétitrices. »

 

  • « Un groupe de compétitrices » selon vos propos au sein duquel figure d’ailleurs un contingent important d’anciennes joueuses du Football Club de Rouen 1899. Quel est votre rapport à ce club ? Est-il indispensable au développement du football féminin de la région ? A terme, est-il un frein à l’essor de votre club en raison d’une proximité certaine entre les deux entités ?

Romain Engrand : « Personnellement, je n’ai aucun lien avec le FCR, je n’ai ni joué ni entrainé la-bas, je ne suis même pas certain qu’ils savent qui je suis… Les joueuses qui sont venues ou viennent chez nous le font d’elles mêmes. Je ne crois pas avoir eu besoin d’en appeler une seule pour lui demander de venir. Mais si je dois le faire pourquoi pas. Elles viennent chez nous pour trouver ce qu’elles n’ont certainement pas là-bas. Du temps de jeu pour certaines, et une ambiance peut être différente pour d’autres. Maintenant, je pense que la présence de ces deux clubs est une bonne chose. En tout cas, nous, ça nous motive. Après un an et demi d’existence, on ne prétend pas concurrencer le FCR, mais on se rapproche doucement. »

 

  • Une progression sportive significative qui se traduit d’ailleurs par une rencontre historique pour le club en Coupe de France. N’est-elle pas la votre vraie victoire de la saison ?

Romain Engrand : « Effectivement la rencontre de ce week end est « historique », ce qui est logique après seulement un an et demi d’existence. Est ce que c’est notre vrai victoire ? Je ne sais pas, car je pense vraiment qu’on peut aller plus loin. J’ai un peu de mal à me satisfaire d’un 32ème de finale avec l’équipe que j’ai ! »

 

  • Il vous sera cependant difficile de poursuivre l’aventure dans la mesure où un mur se dressera devant vous, en l’occurrence Arras (2e de D2F). Etes-vous cependant confiant en votre capacité de réaliser cette « exploit » à domicile ?

Romain Engrand : « Effectivement, on s’attend à un match difficile face à un très bel adversaire. Arras, est une équipe très complète, qui joue les premiers rôles en D2. Mais j’ai pas pour habitude de partir vaincu, loin de là et je pense que les filles l’ont bien compris. Donc de week end, on ne joue pas pour le plaisir ou pour fêter notre bon début de saison. On joue pour gagner. Sur un match, on peut créer l’exploit et on fera tout pour ça ! »

 

      • Informations pratiques :

32e de finale de Coupe de France Féminine : FCF Rouen Plateau Est – Arras FCF, dimanche 8 janvier à 14h30 au Stade Stanislas Bilyk du Mesnil-Esnard. Entrée gratuite.

 



Share Button

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils