Steven Baudry :  » (…) le niveau régional s’améliore chaque année « 

Alors que l’ouverture de la saison 2017/2018 de Futsal n’est prévu que dans quelques mois, nous sommes allé à la rencontre de Steven Baudry, joueur de la Futsal Jeunesse Havraise qu’il a créé il y a 3 ans avec Naim Hamzaoui.
 

 

  •  Battu en finale des Play-Offs la saison dernière, le FHJ fait aujourd’hui partie des meilleures équipes Futsal de la région. Pouvez-vous nous retracer son parcours depuis sa création ?

Cela fait maintenant 3 ans que le club existe et nous évoluons à notre rythme. La saison 2014-15 nous a fait découvrir le jeu tactique de ce sport et on a terminé 5ème du championnat. La saison 2015-16, même classement sauf que le coach Mounir Naoum a emmené l’équipe jusqu’en 32ème de finale de Coupe de France. Puis cette année (nldr : 2016/2017), on a fini 1er du classement à la fin du championnat mais on a perdu en final des play-offs régionaux.

 

  •  Après une saison comme celle-là, on s’attend tous à revoir votre club jouer les premiers rôles pour 2017/2018. On imagine que c’est l’objectif ?

L’objectif de l’année dernière à été atteint puisque c’était d’arriver sur le podium en championnat, donc cette année les coachs souhaitent continuer de jouer le haut de tableau, et d’être régulier, tout en prenant du plaisir.

 

  •  Pouvez-vous pour cela compter sur la venue de nouveaux joueurs ? Ou l’effectif s’annonce similaire ?

Comme dans tous les clubs, il y aura certainement quelques mouvements de joueurs mais il n’est pas prévu de tout chambouler. L’effectif sera quasiment le même que l’an dernier mais il faudra attendre le retour des vacanciers et de la reprise de l’entraînement pour le certifier. Les coachs Mounir Naoum et Mamadou Camara devront de nouveau composer avec un grand nombre de doubles-licenciés. Le club souhaite une bonne continuation à Demba Sow qui évoluera uniquement au CMS Oissel (en herbe), ainsi qu’à Asmane Said et Kamel Hamouda joueurs qui font partis du groupe CFA2 de l’ESM Gonfreville-l’Orcher.

 

  •  Apres l’ASMCB il y a deux ans et Caucriauville la saison dernière, les clubs Normands restent aux portes de la D2 sans y parvenir à y accéder. Impliquer dans le développement du Futsal régional, que manque t’il selon vous pour franchir ce palier ?

On a pu observer une amélioration de la qualité de jeu depuis ces trois dernières années avec un championnat Haut-Normand de plus en plus relevé et serré. Et que ce soit avec l’équipe de Madrillet, Caucriauville, Oissel, La Ruche ou même la notre, les joueurs sont très a l’aise techniquement mais par rapport à d’autres régions comme celles du Nord ou de la région Parisienne, un gouffre tactique nous sépare encore. Selon moi, une accession en D2 est extrêmement difficile mais pas impossible car le niveau régional s’améliore chaque année et l’équipe qui accédera au barrage pourrait bénéficier d’un tirage clément.

Les choses vont dans le bon sens, et quelques clubs Havrais de football ont déjà ou vont créer leur propre section enfant futsal. Pour moi c’est vraiment le début d’une structuration de notre sport au Havre. Maintenant, pour les clubs uniquement de futsal comme le notre, la FHJ, il y a un manque cruelle de moyen financier et d’infrastructure sportif adapté qui sont des points essentiels pour durer sur le long terme. C’est pourquoi, je lance un appel à tout investisseur ou sponsor, qui que soit, à nous accompagner dans notre projet. Nous sommes un groupe de bénévoles qui travaillent au quotidien pendant nos temps libres et le FJH est plus qu’un club, par exemple, en dehors du futsal, le président Naim Hamzaoui s’occupe également (en plus de son job professionnel) des enfants du quartier de Danton en leur proposant de nombreuses activités et sorties, avec ou sans ballon. De plus cette année, nous offrirons de nouveau la diffusion des matchs de l’équipe via Youtube et Facebook et nous organiserons certainement plusieurs tournois de futsal.

 

  •  On vous laisse le mot pour conclure…

Je vous remercie d’offrir cette prise de parole et vous donne rendez-vous pour la reprise de la compétition normalement en octobre.

Share Button

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils